Les épisodes...         

 

 

 

mardi 7 février 1967

 


Une innocente personne est victime de la soif de vengeance que Chris Webber possède envers son frère Lee...


 

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

18,2 millions de téléspectateurs

soit 27,3 %

 

 

 

HOME

 

NARRATION : WARNER ANDERSON

Chris Webber est déterminé à punir son frère Lee pour la mort d’Ann Howard. Chris a un revolver, qu’il a subtilisé à la Taverne d’Ada Jacks. Un revolver qu’il sait qu’il doit utiliser. Mais il doit trouver l’opportunité. Pour Sandy Webber, la femme de Lee Webber, c’est le temps de la décision. Sans savoir que Chris possède une arme, elle sait qu’elle ne peut pas retourner dans la maison de son mari. Curieusement, son désir de s’éloigner de la maison va de front avec le désir de Chris de retourner à la maison, prendre le revolver qu’il a caché et appuyer sur la gâchette.

 

INTRO

Chris marche le long du quai, suivit par Sandy qui se trouve derrière lui. Ils dépassent la maison d’hôtes jusqu’au Cider Barrel.

 

 

SCENE 1

Chris entre au Cider Barrel et cogne sa canne contre le tabouret pour faire du bruit. Charlie dit à Sandy qu’il sait qu’elle n’est pas de service, mais il voudrait quand même qu’elle lui donne un coup de main car son employé a la grippe. Mais elle refuse en disant qu’elle est occupée. Chris s’excuse auprès des clients pour le bruit qu’il a fait. Sandy dit à Chris qu’elle ne peut plus retourner à la maison. Ils parlent alors de partir dans la nuit. Chris lui dit qu’il est de son côté. Sandy lui répond qu’elle a quelques dollars. De son côté, Chris à également du liquide dans la maison. Lee est certainement à White River, en train de boire. Pour s’en assurer, Sandy se rend au téléphone payant du Cider Barrel et appelle la maison pour savoir si Lee est là. Elle laisse sonner trois fois. Il n’y a pas de réponse. Elle raccroche et récupère sa monnaie. Elle retourne auprès de Chris : « Lee doit toujours être à White River en train de boire ». Elle demande à Chris brusquement si c’est lui qui a dérobé le revolver chez Ada. Comme réponse, il lui demande si elle sait combien d’aveugles sont bon tireur (en répondant de la sorte, il ne dit pas de mensonge). Charlie demande une nouvelle fois de l’aide à Sandy, et une nouvelle fois elle refuse. Chris demande à Sandy sa clé de la porte d’entrée. Elle la lui donne. Il lui dit de rester ici. Il s’en va et Sandy l’observe à travers la fenêtre.

 

 

SCENE 2

Dans la chambre d’hôpital de Peyton, on entend le vieil homme dire : « Non, non, non, Mlle Stacy. Le costume se met au dessus ». En réalité, l’infirmière est en train de faire les bagages de Martin, mais elle lui dit qu’il doit d’abord avoir la permission du Dr Fielding pour partir. Betty arrive et Peyton lui dit qu’il est prêt à quitter l’hôpital. Elle lui dit que c’est de la folie de vouloir partir. Il lui répond que ce n’est pas de la folie et lui demande de faire venir Thomas dans sa chambre. Mais ce n’est pas Thomas qui a amené Betty ici. Betty mentionne à Peyton le fait que Rodney a quitté le manoir. Elle ajoute que la chambre du vieil homme n’est pas prête et que la maison est en désordre. Le manoir deviendra un vrai foyer pour eux tous. Elle mentionne le fait que Peyton a fait une pneumonie. Peyton lui dit qu’il est sûr qu’elle sera une très bonne maîtresse de maison. Elle a la volonté de fer d’Hannah et l’esprit de sa fille Catherine. Elle lui demande si elle doit prendre ça pour un compliment. « Plutôt pour un avertissement », lui dit Peyton. Betty demande à Peyton d’être plus poli avec l’infirmière, puis elle lui dit au revoir et s’en va.

 

 

SCENE 3

Chris arrive à la maison, déverrouille la porte, et appelle Lee s’attendant bien entendu à ce qu’il ne soit pas là. Chris appelle à nouveau : « Lee, Lee, tu es ici ? ». Il laisse la clé sur la table devant la porte d’entrée. Il mémorise mentalement la pièce et prépare un piège pour Lee. Il sort le revolver de sa cachette (dans le sofa). Il bouge deux chaises de la table à manger et saisit une pelote de ficelle. Il attache la ficelle au bouton de la porte d’entrée et à la chaise, environ 15 pieds plus loin. La ficelle lui servira à pointer l’arme en direction de la porte lorsque Lee entrera. Il s’assoit sur l’autre chaise. Il charge l’arme et il attend. A l’extérieur, Lee s’apprête à entrer. A l’intérieur, Chris pointe l’arme. Finalement, Lee fait demi-tour et s’en va.

 

 

SCENE 4

Au manoir, Ada arrive pour parler avec Steven Cord. Elle pense que c’est Chris, et non Lee, qui a dérobé l’arme. Le téléphone sonne et Steven répond. L’appel vient de Lee, qui dit à Steven que Chris a menacé de se suicider à cause de la mort d’Ann Howard. Steven ne croit pas Lee. Ce dernier demande à l’avocat de venir sur le quai. La sonnette de la porte d’entrée retentit. Steven laisse Betty entrer et lui donne un rapport. Ils s’embrassent et Steven s’en va.

 

 

SCENE 5

Rachel est dans sa chambre, sur le rocking-chair. Elle entend du bruit qui provient de l’extérieur. Elle se lève et va voir à la fenêtre. Elle voit Elliot et Constance dehors. Elle se précipite en bas, à la porte d’entrée et les fait entrer. Ils viennent de faire du patin à glace. Elliot dit à Rachel qu’il lui procurera des patins à glaces. Constance monte à l’étage pour prendre un bain chaud. Elliot demande à Rachel si ça ne l’a pas ennuyé de rester seule à la maison. Elle dit que non. Elle n’admet pas ses craintes. Elliot dit à Rachel qu’il apprécie son intérêt pour Matthew.

 

 

SCENE 6

Au Cider Barrel, Sandy sirote sa boisson et Charlie se trouve au bar, devant la caisse enregistreuse. Il continue à se plaindre à propos de son employé qui a la grippe et qui n’est pas venu travailler. Charlie demande à Sandy pourquoi elle reste ici. Elle ne veut pas répondre. Sandy se rend au téléphone payant sur le mur. Elle introduit la monnaie et compose sept chiffres. Chris se retourne au bruit du téléphone qui sonne. Il essaie de l’ignorer. Il pointe son arme devant la porte, prêt à tirer.

 

 

DANS LE PROCHAIN EPISODE

Norman parle avec Rita, Lee avec Steven, Sandy crie après Chris. La police arrive chez les Webber.

 

NORMAN : Ne commence pas à marchander. Je peux être le plus grand des bouffons, je n’en demeure pas moins ton mari.

 

LEE : Vous avez prit beaucoup sur vous, Cord. Vous me demandez de raconter cette histoire.

 

La police arrive chez les Webber.

 

SANDY (criant) : Chris ! Chris !

 

 
 

ÉPISODE 310

EPISODES

ÉPISODE 312